Kobe ( 神戸 )

Le grand séisme du 17 janvier 1995

Le quartier européen Kita-no-cho

Le quartier chinois

Kobe moderne et reconstruit

Tadao Ando à Kobe

Kobe ( ou Kobé , en transcription Hepburn: Kōbe) est située dans la région du Kansai, légèrement à l'ouest du centre de l'île Honshu.
Avec une situation privilégiée, Kobe joue un rôle majeur, avec Osaka et Kyoto, dans l'économie de l'ouest du Japon. La ville est divisée en gros en deux parties par les montagnes Rokko : la partie sud donnant sur la baie d'Osaka est fort urbanisée et l'autre partie, l'ouest et le nord, est aménagée pour constituer des nouveaux quartiers d'envergure qui entretiennent l'harmonie avec sa nature environnante.
Le cœur de la ville forme une bande qui s'étend sur 30 km d'est en ouest et 2 à 4 km du nord au sud. Il couvre 30 % de la superficie de la ville et abrite 60 % de la population. La partie urbanisée est constituée de trois zones : la zone portuaire et industrielle située sur le littoral, la zone résidentielle située à flanc des montagnes et la zone à la fois commerciale et résidentielle située entre les deux précédentes. La ville, qui donne sur la mer et les montagnes, bénéficie d'un climat tempéré avec une température moyenne de 17°C .

La ville possède l'un des plus grands ports du Japon. Elle compte plus de 1,5 millions d'habitants à la fin 2005.

Le 17 janvier 1995, Kobe subit un tremblement de terre, qui fait plus de 5400 victimes, 300 000 sans logis et détruisit une grande partie de la ville et du port.

Kobe est aussi connue pour son quartier européen et sa viande de bœuf de grande qualité. La ville est, comme Yokohama et Nagasaki, une des premières villes japonaises à avoir subi l'influence européenne. Dans ces trois cas ce quartier européen est situé sur une colline et se double d'un quartier chinois dans la ville basse.

Plus de photos dans la galerie


Kobe moderne et reconstruit

Le monument du souvenir

Sur le port, se situe un sobre monument du tremblement de terre du 17 janvier 1995, qui fit plus de 5400 victimes, et détruisit une grande partie de la ville et du port: les noms des victimes, quelques photos et témoignages et un reste de quai détruit ce jour là.

Vestiges-témoin du séisme du 17 janvier 1995

La reconstruction

Après le tremblement de terre, 105 000 logements ont été détruits et 145 000 endommagés. En tout 300 000 personnes ont été logées dans des logements d'urgence.

Mais surtout, Kobe était un centre industriel et portuaire pour le Japon et le Pacifique. La priorité a été donnée aux infrastructures. La reconstruction des routes et des réseaux eau, électricité, gaz ont commencé au bout de deux semaines, alors même que les secours d'urgence traitaient encore les victimes.

L'aménagement des installations publiques a permis de réanimer différentes activités culturelles. Beaucoup de projets tels que le «projet de modification des tracés urbains» ont été mis en œuvre selon le «programme de reconstruction de Kobe».

La remise en état des installations publiques, notamment du port, des routes et des chemins de fer, a été achevée 2 ans à peine après la catastrophe. Plus tard la ville a engagé, entre autres, la deuxième phase d'aménagement de Port Island. La rapidité de cette reconstruction est due à plusieurs facteurs. Une cellule de coordination nationale des différents ministères a été créée sous l'autorité du premier ministre. Des analyses antérieures au séisme avaient déjà donné lieu à des plans, comme par exemple pour pallier l'unicité de la desserte du port, qui reposait sur une unique route surélevée.

La reconstitution des logements a été achevée à 90% dans les 4 ans qui ont suivi le séisme. Parmi les victimes décédées, on comptait beaucoup de personnes âgées, vivant seules dans de petites maisons de bois. Le plan de reconstruction a ainsi prévu des immeubles sécurisés, avec une diversité de surfaces, permettant une mixité sociale.

La prévention des catastrophes a été améliorée. Kobe a été organisée en districts ayant chacun des moyens autonomes pour faire face aux situations d'urgence. Lors du séisme, les secours en provenance de Tokyo avaient en effet été longs à se mettre en route. 97 conseils de district ont été mis en place pour étudier les préoccupations des habitants et mettre en place des situations décentralisées.

Le dynamisme de la ville


Centre commercial de la gare

 



Autoroutes urbaines


Galerie marchande

Fish Dance de Frank Gehry

Le Port Tower est une tour vermillon haute de 108 m qui s'élève à l'extrémité de Meriken Park. Il est le symbole de la ville portuaire Kobe depuis des années. Son belvédère offre une vue magnifique sur le centre-ville et le port.


École de samba

Le célèbre architecte Tadao Ando a réalisé de nombreuses œuvres dans la ville depuis 1979:

  • 1979: Rokko Housing One,
  • 1986: Chapelle sur le Mont Rokko
  • 1989: Rokko Housing Two
  • 2002 : Hyogo Prefectural Museum of Art, Kobe
  • 2003 : Maison 4x4, Kobe


Hyogo Prefectural Museum of Art
1994 : Début du projet
1997 : Désignation de Tadao Ando comme architecte
2001 : fin des travaux
2002 : ouverture du musée


Rokko Housing Two


Maison 4x4

Hyogo Prefectural Museum of Art


Photo NASA du centre de Kobe, montrant le port et les grands polders de zones industrielles


retour à la page d'accueil voyage au Japon . . . me joindre