Aimer, boire et chanter, film français d'Alain Resnais

Aimer, boire et chanter d'Alain Resnais, scénario de Laurent Herbiet, Alain Resnais et Caroline Silhol, d'après la pièce Life of Riley d'Alan Ayckbourn

Ce film est le dernier d'Alain Resnais, décédé le 1er mars 2014, après son prix à Berlin et avant la sortie en salle du 26 mars 2014.

 

 

 

Alain Resnais déclare:

 

 


Distribution

  • Sandrine Kiberlain : Monica
  • André Dussollier : Simeon, le nouveau compagnon de Monica, agriculteur
  • Sabine Azéma : Kathryn
  • Hippolyte Girardot : Colin, le mari de Kathryn
  • Caroline Sihol : Tamara, ex-femme de Georges
  • Michel Vuillermoz : Jack, le mari de Tamara
  • Alba Gaïa Kraghede Bellugi : Tilly la fille de Jack, 16 ans

Fiche technique

  • Réalisateur: Alain Resnais
  • Scénario : Laurent Herbiet, Alain Resnais (sous le pseudonyme d'Alex Reval) et Caroline Silhol, d'après la pièce Life of Riley d'Alan Ayckbourn
  • Direction artistique : Jacques Saulnier
  • Montage : Hervé de Luze
  • Photographie : Dominique Bouilleret
  • Production : Jean-Louis Livi
  • Sociétés de production : F Comme Film et France 2 Cinéma
  • Durée : 108 minutes
  • Dates de sortie : 10 février 2014, Berlinale 2014
    • France : 26 mars 2014
  • Distinctions
    • Berlinale 2014 : Prix Alfred Bauer
    • Prix Fiprecsi

 

Alan Ayckbourn

Sir Alan Ayckbourn est un dramaturge et metteur en scène britannique né le 12 avril 1939 à Londres, d'un père violoniste et d'une mère romancière. À l'âge de 8 ans, il est marqué par la séparation de ses parents : sa mère épousera l'année suivante un directeur de banque.

Le thème du couple et de la séparation est au centre de son œuvre. À 18 ans, après obtention brillante d'un baccalauréat littéraire, il décide de devenir un homme de théâtre "total" : électricien, assistant régisseur, technicien du son, apprenti comédien.
À 20 ans, il se marie avec l'actrice Christine Roland, dont il a deux fils Steven et Philip. C'est également depuis 1959 que ces pièces sont créées au Stephen Joseph Theatre de Scarborough, dont il est le directeur artistique, pour être testées l'été avant d'être jouées l'hiver au West End Theatre de Londres ou au Royal National Theatre. En 1997 il est anobli par la Reine Elizabeth II "pour services rendus au théâtre".
C'est cette année-là, également, qu'il divorce de Christine Roland pour épouser Heather Stoney.

Pièces d'Alan Ayckbourn (liste partielle)

  • 1965- Pantoufle (Relatively speaking), adaptation d'Eric Kahane et Jean-Laurent Cochet
  • 1969- Les Uns chez les autres (How the other half loves) - adaptation française de Francis Veber et Jean-Laurent Cochet
  • 1973- The Norman Conquests
  • 1974- Mariages et conséquences (Absent friends) - adaptation de Claire Nadeau 1975- 3 lits pour 8 (Bedroom farce)
  • 1976- Entre nous soit dit (Just between ourselves) - adaptation d'Attica Guedj et Stephan Meldegg
  • 1982- Intimate exchanges
  • 1988- Pièce Détachée (Henceforeward)
  • 1992- 1 table pour 6 (Time of my life) - adaptation de Gérard Lauzier
  • 1994- Temps variable en soirée (Communicating doors) - adaptation de Michel Blanc
  • 1997- L'amour est enfant de salaud (Things we do for love) - adaptation de Michel Blanc
  • 1999- House & Garden
  • 2003- Sugar Daddies
  • 2004- Petites peurs partagées (Private fears in public places)

Films tirés de l'œuvre d'Alan Ayckbourn

  • 1989 : Fantômes sur l'oreiller (TV) de Pierre Mondy
  • 1993 : Smoking ../.. No Smoking, d'Alain Resnais, d'après Intimate Exchanges
  • 2006 : Cœurs, d'Alain Resnais, d'après Petites peurs partagées
  • 2014 : Aimer, boire et chanter d'Alain Resnais d'après Life of Riley