Teshima ( 豊島 )

 

Teshima est la deuxième plus grande île de la région après Shodoshima.
Elle a une superficie de 14,5 km² et une population d'environ 1000 personnes. Une montagne boisée se trouve dans son milieu, et une route circulaire relie les trois petits villages de pêcheurs.
Deux des villages possèdent des ports accueillant les ferry, Karato et Ieura, ce dernier etant le plus important. les choix de restaurants, boutiques et d'hébergement sont limités, mais il faut noter l'aspect paisible de cette île.

 

Musée d'art Teshima

Les Archives du Cœur et la Forêt des murmures de Christian Boltanski

Yokoo House de Tadanori Yokoo

Autres œuvres

Kagawa

Naoshima

Inujima

Plus de photos

Présentation générale de Shikoku

La société Benesse, très engagée dans le mécénat en art et architecture contemporains a financé de nombreuses réalisations depuis la fin des années 1980: Le Musée d'art de Teshima, qui contient une œuvre unique de Rei Naito, architecte Ryue Nishizawa ; les Archives du cœur de Christian Boltanski; Yokoo House de Yokoo Tadanori , architecte Yuko Nagayama, ainsi qu'une quinzaine de réalisations diverses.

l'île de Teshima est plus étendu et moins peuplée que Naoshima, elle garde un caractère sauvage.


Agrume


Petit sanctuaire shinto


Exploitation rurale traditionnelle


Autel bouddhiste dédié à Kobo Daishi (Kukai)

 


Le Musée d'art Teshima

Le Musée d'art Teshima contient en fait une seule œuvre-bâtiment. Les concepteurs en sont l'architecte Ryue Nishizawa et la plasticienne Rei Nato, auteure de l'installation nommée "Matrix".

Le Musée se trouve sur une colline donnant sur la mer intérieure. En forme de goutte d'eau, il se trouve dans un vaste terrain entouré de rizières en terrasses jadis en jachère, mais qui ont été restaurés avec l'aide de la population locale. Le bâtiment se compose d'une coque en béton, dépourvue de piliers, couvrant un espace de 40 par 60 mètres. Sur le plafond le plus élevé à 4,5 mètres du sol, deux ouvertures ovales permettent à l'air, les sons et la lumière du monde extérieur de pénétrer dans cet espace organique en forme de goutte d'eau géante.
Cette texture blanche et douce sur laquelle les visiteurs en chaussettes glissent silencieusement comme sur un parquet. Vue de l’extérieur, la « goutte » agit comme un révélateur du paysage lové dans les collines au-dessus de la mer, omniprésente.
L'installation "Matrix", presque invisible, fait sourdre de fines gouttes d'eau du sol, auprès de petites balles blanches. L'eau ruisselle sans la mouiller le sol, parfaitement propre et finit par s'évaporer.



Yokoo House

La maison de Tadanori Yokoo se situe à Ieura, au nord de l'île. La réalisation est une collaboration entre l'artiste Tadanori Yokoo et architecte Yuko Nagayama, créée par la rénovation d'une vieille maison privée située dans un hameau, en face du port.. La configuration du bâtiment permet de créer trois espaces d'exposition, une "pièce principale", un "entrepôt" et une "dépendance", montrant 11 œuvres bidimensionnelles.
Les autres œuvres sont un jardin de pierre avec un étang, et une tour cylindrique. La plupart des vitres extérieures sont colorées en rouge, pour contrôler la lumière et la couleur. Le soleil, la brise, et les teintes naturelles de l'île participent à l'environnement de la maison.


La Forêt des murmures

A mi-pente du Mt. Danyama, Christian Boltanski installe 400 carillons éoliens dans une forêt, qui font entendre leur tintement dans la brise. Sur les bandes de matériau transparent suspendus à chaque cloche figurent les noms de proches écrits par les visiteurs. Le son des carillons éoliens convoquer le mystère de l'âme, rendant hommage à la mémoire de ces personnes, exprimant à la fois la vitalité et la fugacité de la vie humaine. Les nouveaux visiteurs sont invités à laisser derrière eux le nom d'un bien-aimé. À une date ultérieure, ce nom sera gravé sur une bande dans la propre écriture du visiteur, et se mettra à balancer dans la brise, devenant une partie de l'œuvre d'art.

"Cette oeuvre est un travail sans fin, il est mon espoir que l'ensemble de la forêt sera finalement écho avec le son des carillons éoliens. Peut-être qu'il deviendra un lieu de pèlerinage, où les gens viennent encore prier mon nom est oublié." - Christian Boltanski


Autres œuvres


Shima kitchen


Cercles de Noe Aoki

Needle Factory , Shinro Ohtake

Cet ouvrage expose une forme de coque en bois abandonnée dans un chantier naval à Uwajima depuis trente ans, dans une usine d'aiguille verrou désaffectée. L'ardoise ondulée qui couvrait les murs et le toit de l'usine a été enlevée pour révéler le squelette du bâtiment, avec la forme de la coque assis à l'envers sur le sol.


Café Il Vento, œuvre Was du liebst, bringt dich auch zum weinen, de Tobias_Rehberger


Farther Memory de Chiharu Shiota


Teshima 8 million Lab
Ainsi nommé , car dans la religion Shinto, toute chose est habitée par 8 million de kami

 

retour à la page d'accueil voyage au Japon