le Tôhoku, au nord-est de Honshu

Présentation Tôhoku sur Wiki

Du nord au sud:


Aomori


Hakkoda-Maru, le ferry-musée

Sannai Maruyama


La ville d'Aomori compte 300 000 habitants.
Le développement de la ville est dû à son statut de capitale de préfecture et par sa liaison par bateau à la ville de Hakodate. À majorité industrielle, l'industrie de la ville repose sur une industrie de pointe très moderne pouvant produire des trains, des pièces d'avion et des infrastructures de communications.
En mars 1985, après 23 ans de travail et un investissement financier de 700 milliards de yens, le tunnel du Seikan relie les îles de Honshû et Hokkaidô, devenant ainsi le plus long tunnel de son genre du monde. Cette liaison a permis de réduire le trafic maritime entre les ports d'Aomori et de Hakodate, même si celui-ci demeure important, notamment en termes de frêt.
Depuis décembre 2010, le Shinkansen relie Aomori (gare de Shin-Aomori) à la capitale Tôkyô.

La zome d'Aomori est occupée depuis la période Jômon. On y trouve les ruines de Sannai Maruyama situées au sud-ouest du centre ville. On y a trouvé des bâtiments en bois ce qui a révolutionné l'archéologie japonaise. Avant la période Edo, Aomori était un petit village de pêcheurs nommé Utô

En 1612, Yashichirô Moriyama agrandit le port de la ville. C'est à cette époque que le village prit le nom d'Aomori. Pendant la période Edo, la ville la plus importante de la région était Hirosaki, la capitale du han du daimyo du clan Tsugaru. Aomori servit ainsi de port local et de centre de commerce. Après la révolution Meiji et l'abolition du système féodal, Aomori fut intégrée à la préfecture de Hirosaki. À la suite d'une fusion, la capitale de la préfecture devint Aomori (la préfecture changea de nom pour s'appeler préfecture d'Aomori).

Centres d'intérêt de la ville :

  • Le pont sur la baie ( Aomori Bay Bridge). L'architecture incorpore de nombreux A, qui rappelle la lettre initiale d'Aomori. Accessible aux piétons et éclairé la nuit par des lampes de couleur
  • Immeuble Aspam : un gigantesque immeuble, lui aussi en forme de A qui abrite des services de la préfecture, en particulier l'office du tourisme
  • Musée Warasse Nebuta Festival : un bâtiment carré, rouge abrite les chars Nebuta du Nebuta Matsuri
  • Sur le site même du très vieux village Jômon, Sannai Maruyama présente un musée et des reconstitutions de bâtiments.
  • Aomori Museum of Art, situé à 4 km du centre, il abrite une collection d'art contemporain et une sculture monumentale (de chien) de Yoshitomo Nara
  • Hakkoda-maru Ferry. Le principal ferry qui reliait Aomori à Hakodate (Hokkaidô), à l'arrêt depuis la construction du tunnel, est transformé en musée près du quai historique et de la gare.

Voir aussi Aomori


Le pont, éclairage coloré


Towada

La région de Towada se trouve dans le parc national Towada-Hachimantai, à cheval sur les préfecture de Aomori et de Akita. Véritable joyaux de la nature japonaise, le Lac Towada est le plus grand lac de cratère de l'île principale de Honshu. Avec ses impressionnantes forêts, ses cascades et ses rapides, cette région est l'une des principales destinations touristiques du Tohoku. Les montagnes environnantes et les deux péninsules de Okura et de Nakayama sur la rive sud se reflètent dans le lac, le colorant de vert vif au printemps et de couleurs ocres et pourpres à l'automne. Les amateurs de nature seront comblés par les paysages grandioses et la faune et la flore préservées. Le nombreuses sources thermales environnantes vous permettront de goûter aux plaisirs des onsen les plus authentiques.

Cette région comprend également la chaîne de montagne des Monts Hakkoda


Les Monts Hakkoda et Sukayu Onsen au premier plan

De nature volcanique, cette chaîne donne naissance à de nombreuses sources chaudes. Des Onsen sont aménagés.
Sukayu Onsen est célèbre pour abriter un des derniers anciens bains mixtes du Japon. Depuis plus de 300 ans, cette source thermale est réputée pour les vertus curatives de ses eaux très minéralisées, mais aussi pour son bain gigantesque, le Senninburo, pouvant, suivant la tradition accueillir 1 000 personnes .


Affiche publicitaire JR, sur le Senninburo du Sukayu onsen

 

Les fréquentes chutes de neige humide sont à l'origine de ce paysage d'arbres givrés


le Lac Towada

 

La Vallée Oraise

La rivière Oraise est le seul déversoir du lac Towada. La rivière coule à travers une forêt claire, magnifique en automne, à travers une série de belles cascades et de gorges.


Oraise au début du printemps, la neige encore bien présente


Oraise, fin d'été

retour à la page d'accueil voyage au Japon