Page principale Australie

Menu Général

Galerie photo

Autres voyages

Le Blog

Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales)

La Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales) est historiquement le premier État d'Australie.
En 2002 elle comptait 6,66 millions d'habitants.

Villes Principales de la Nouvelle-Galles du Sud :

  • Sydney (Capitale de Nouvelles-Galles du Sud)
  • Newcastle
  • Wollongong
  • Bourke
  • Broken Hill
  • Byron Bay
  • Port Macquarie
  • Parramatta

La Nouvelle-Galles du Sud encercle le Territoire de la capitale australienne (ACT), où se trouve Canberra, la capitale de l'Australie.



Membre de Click-FR®, Réseau francophone Paie-Par-Click

Sydney

Sydney s'est construite au fond d'une anse dans le sud de la baie de Port Jackson. La ville s'étend aujourd'hui sur près de 1 740 km².
Son climat tempéré (étés chauds et hivers doux), a favorisé l'aménagement de très vastes parcs et de plages le long de l'océan Pacifique, les plus célèbres plages étant celles de Bondi et Manly.
D'immenses ponts (Harbour Bridge, Gladesville Bridge) enjambent la baie de Port Jackson, que sillonnent une multitude de ferries.

La ville ancienne est investie par le milieu des affaires et est donc hérissée de gratte-ciel comme l'Australia Square Tower qui mesure plus de 320 m tandis que le reste de Sydney est surtout composé de maisons basses.

C'est le navigateur britannique James Cook qui aperçut pour la première fois le site de l'actuelle Sydney, qu'il nomma Port Jackson, en 1770.
En 1788, le capitaine Arthur Phillip donna à l'endroit son nom actuel (en l'honneur du ministre britannique Thomas Townshend, premier vicomte de Sydney) et y établit une colonie pénitentiaire destinée aux bagnards emmenés de Grande-Bretagne.


Vue sur le pont et la City


Des colons libres les suivirent et, de 1800 à 1850, leur nombre augmenta régulièrement au fur et à mesure qu'étaient mises en valeur les richesses de la Nouvelle-Galles du Sud.
D'autre part, la découverte de gisements d'or dans l'État voisin du Victoria (1851) devait également favoriser la croissance spectaculaire de la ville.

En 1920, on comptait plus d'un million d'habitants et le petit comptoir des origines s'était étendu bien au-delà des rivages de Port Jackson. Pendant la guerre du Pacifique, la ville servit de base pour les forces aériennes et navales alliées. Deux sous-marins de poche japonais arrivèrent même à entrer dans la baie en mai 1942.

Sydney a accueilli les Jeux Olympiques d'été de 2000. La ville a également en charge l'organisation des journées mondiales de la jeunesse 2008.


Le paradis des sportifs : Bondi Beach

Sidney est devenue l'un des principaux centres du commerce, de l'industrie et de la finance du pays. Ses installations portuaires, principalement implantées le long de la baie de Port Jackson, et complétées par celles de Botany Bay, en font le premier port d'Australie pour la valeur des marchandises exportées : la laine (Sydney est le premier marché lainier du monde), la viande et le blé.

La ville importe principalement des produits manufacturés et du pétrole. Sydney est desservie par l'aéroport international de Kingsford Smith, le plus fréquenté d'Australie, ainsi que par plusieurs lignes de chemin de fer et des autoroutes.

La population est, en majorité, de descendance britannique ou irlandaise, mais les minorités d'origine asiatique, grecque ou italienne sont nombreuses.

  • 1800: 2 540 habitants
  • 1851: 39 000
  • 1901: 487 900
  • 1925: 1 039 000
  • 2003: 4 Millions

La ville abrite de nombreuses institutions culturelles (musées, bibliothèques, théâtres) et des universités, mais le symbole de son dynamisme est son opéra de Sydney construit en 1973, qui s'avance dans la baie de Port Jackson et dont le toit évoque une série de voiles.


Le célèbre Opéra
Contenu disponible sous GNU Free Documentation License;