Anouk Aimée

1932 -

actrice française,


Biographie

Récompenses

Filmographie

Théâtre

Déclarations


Biographie

 

Anouk Aimée, de son vrai nom Françoise Judith Sorya Dreyfus est née le 27 avril 1932, à Paris. C'est la fille de la comédienne Geneviève Sorya et du comédien Henry Dreyfus.

Elle grandit entre Barbezieux-Saint-Hilaire (Charente) et Paris pendant l'occupation allemande de la France, Françoise Dreyfus prend le nom de sa mère, Durand, pour échapper au port de l'étoile jaune. Son père joue au théâtre sous le pseudonyme d'Henry Murray.

Elle débute au cinéma à l'âge de 14 ans grâce à Henri Calef. Il lui donne le rôle d'Anouk dans La Maison sous la mer (1947). Marcel Carné l'engage ensuite pour La Fleur de l'âge (1947). Le film est resté inachevé.

Sur le tournage du film, elle fait la rencontre de Jacques Prévert, scénariste du film. Elle choisit de prendre pour pseudonyme le prénom de son premier personnage, Anouk. Prévert lui suggère d'ajouter le nom d'Aimée.

Inscrite en pensionnat à Morzine, elle y rencontre Roger Vadim. Après des études secondaires en Angleterre, elle suit des cours d'art dramatique et de danse avec Andrée Bauer-Thérond.

Elle tourne ensuite Les Amants de Vérone (1948) d'André Cayatte sur un scénario de Jacques Prévert. Sur le tournage de Dangerous Meeting sur la côte d'Azur, elle fait la rencontre de Nico Papatakis, le patron du cabaret La Rose rouge à Saint-Germain des Prés. Pour la séduire, il lui fait rencontrer Picasso et Jean Genet. Elle l'épouse un peu plus tard.

Jean Genet écrit pour elle le scénario Les Rêves interdits. Il a souhaité réaliser le film lui-même mais n'a pas trouvé de financement. Tony Richardson le réalise en 1966 sous le titre Mademoiselle.

Federico Fellini l'engage pour jouer le rôle de Maddalena dans La dolce Vita (1960) puis le rôle de Luisa dans Huit et demi. À la même période, elle interprète Lola dans le film de Jacques Demy du même nom. Elle retrouve le même personnage en 1969 dans Model Shop.

Elle s'est mariée trois fois : avec Nico Papatakis, avec Pierre Barouh, puis avec Albert Finney ; elle a vécu avec Élie Chouraqui. Elle a eu une fille Manuella avec NicoPapatakis. Dans les années 1950, elle fréquente Jean Genet, Jean Cocteau, Raymond Queneau.

Anouk Aimée est également une femme engagée pour la protection de la nature et des animaux. Elle est une amie fidèle du Dr Jane Goodall et membre de l'Institut Jane Goodall France.


 


Récompenses :

  • 1967 Golden Globe meilleure actrice Un homme et une femme (1966).
  • 1967 Nommée Oscar meilleure actrice Un homme et une femme (1966).
  • 1968 BAFTA Film Award meilleure actrice étrangère : Un homme et une femme (1966).
  • 1980 Prix d'interprétation féminine du Festival de Cannes pour le rôle de Marta Ponticelli dans Le Saut dans le vide (Salto nel vuoto), de Marco Bellocchio
  • 2002 César d'honneur
  • 2003 Ours d'Or d'honneur Berlin
 

Filmographie :


Théatre (sélection)


Déclarations, vidéos

Pour Gilles Jacob : « Anouk Aimée est l'une des plus belles incarnations de la féminité au cinéma ».

La chanson de Lola

Interview chez Ardisson